25/09/2015

Le régime hyperprotéiné

regime-hyperproteine.jpg

Il existe bien des régimes protéinés, comme le régime Cohen ou le régime protéiné anti-fatigue, mais le régime hyperprotéiné semble plus contrasté que les autres.

Basé sur la prise d’aliments très riche en protéines au quotidien, ce programme peut bien faire des heureux si les conditions sont respectées.


De son origine à son succès

Apparu aux USA en plein milieu du XXe siècle, le régime protéiné a fait, et continue de faire, le bonheur de plusieurs milliers de personnes.

Son succès repose sur l’absence de contraintes liées à la perte de poids et aussi au large choix de régimes adaptés. Au départ, l’idée était d’obtenir des résultats palpables et satisfaisants sur la base de la compréhension de certains fonctionnements de l’organisme humain.

Les besoins en matière de calories étaient surveillés de près par les initiateurs de ce programme.

Jusqu’à ce jour, le principe n’a pas beaucoup changé : celui qui renvoie à l’usage du stock de graisse chez un individu en vue de l’amaigrissement.

Le déroulement

Notez dès le départ que le régime hyperprotéiné est seulement recommandé pour des raisons médicales. Celui ou celle qui fera appel à cette technique sera obligé(e) d’être sous la surveillance de son médecin pendant toute la phase d’amaigrissement.

Le régime hyperprotéiné se base sur l’augmentation de l’absorption de protéines, entre 1,2 et 1,5 gramme par kg de poids, et la baisse des apports caloriques des aliments ou substituts de repas pris.

Évidemment, des aliments riches en protéines ou des poudres garnies de substances protéiques seront les alliés pour ce programme.

L’avantage, c’est la facilité d’accès à la satiété.

Un tel régime se base également sur l’élimination des apports en lipides et en glucide sur l’alimentation quotidienne.

Les avantages de ce régime

Plusieurs raisons font que le régime hyperprotéiné soit adulé par beaucoup de monde.

Les résultats rapides arrivent en tête de liste : 5 kg en seulement une semaine.

Puis arrive la perte graisseuse qui n’affectera en rien la masse musculaire. Grâce à l’effet anorexigène des corps cétoniques, le terme technique désignant l’absence de faim chez un individu, le régime hyperprotéiné a le vent en poupe.

Et en même temps, adieu les sensations de fatigue et de déprime ressenties avec les méthodes classiques. La facilité d’accès aux aliments riches en protéines ou aux autres substituts et de composition de plats hyperprotéinés s’ajoute à ces points forts.

Les inconvénients du régime hyperprotéiné

Toutefois, ce régime comporte quelques bémols. Le besoin de surveillance médicale, de peur d’être exposé à la dénutrition, les maux de têtes, les perturbations de la mensuration ou encore des problèmes cardiaques et rénaux (le régime implique une augmentation du travail du cœur et des reins), etc., sont souvent évoqués.

Plutôt qu'un long argumentaire vous pouvez visionner un reportage sur le régime protéiné réalisé par Allo Docteur ci-dessous :

Un tel programme n’est conçu que pour la perte de poids seulement. Le considérer comme mode d’alimentation permanent serait une erreur aux conséquences lourdes sur la santé.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.